eu | es | en | fr

Gobierno de Navarra

Discussions plénières

Lyle Campbell

Université de Hawaii

Biographie

Lyle Campbell (Ph.D. UCLA) est linguiste au Département de linguistique, à l’Université d'Hawai'i Manoa (professeur émérite). Il a occupé des postes en linguistique, anthropologie, recherche comportementale, études latino-américaines et espagnol ; il a été professeur invité dans des universités en Australie, au Brésil, au Canada, en Finlande, en Allemagne, au Mexique et en Espagne, et professeur de linguistique en Nouvelle-Zélande pendant 10 ans. Il a publié 22 livres et 200 articles et fait partie de 18 comités de rédaction. Il a remporté deux fois le « Leonard Bloomfield Book Award » de la LSA pour American Indian Languages ​​(1997, Oxford University Press) et Historical Syntax in Cross-linguistics Perspective (1995, Alice Harris et Lyle Campbell, Cambridge University Press). Il a eu de nombreuses autres subventions et récompenses, y compris NSF (14 subventions) ; NEH ; Humboldt Stiftung ; Bourse Fulbright ; membre de la Société Linguistique d'Amérique ; chaire Collitz (LSA Linguistic Institute) ; Médaille de recherche à l'Université de Canterbury, chaire de professeur à l'Université de l'Utah, etc. Il a été fondateur et directeur du Catalogue of Endangered Languages (2009-2016) (endangeredlanguages.com). Ses spécialisations sont : la linguistique historique, la documentation des langues et les langues en danger, les langues amérindiennes (langues indigènes des Amériques), la typologie et les langues ouraliennes. Il a grandi dans la  région rurale de l'Oregon, aux États-Unis.



Lola Pons

Université de Séville

Biographie

Lola Pons est Professeur Titulaire à l’Université de Séville (Département de Langue Espagnole, Linguistique et Théorie de la Littérature) et a exercé la fonction d’enseignante de Dialectologie et Histoire de l’Espagnol aux Universités de Tubinga et d’Oxford. En 2011 elle a fondé HISTORIA15, un groupe qui se consacre à l‘étude de l’histoire de l'espagnol, du changement linguistique, en accordant une attention particulière aux phénomènes de syntaxe et à l’élaboration du discours au XVe siècle. Elle a édité le livre Virtuosas e claras mugeres (1446) d’Álvaro de Luna, suite à sa thèse doctorale, dirigée par Manuel Ariza Viguera. Elle est l’auteur des livres La lengua de ayer. Manual práctico de historia del español ; El paisaje lingüístico de Sevilla. Lenguas y variedades en el escenario urbano hispalense et Una lengua muy larga. Cien historias curiosas sobre el español. Son dernier livre a été le volume X de la collection Textos para la historia del español ; l’ouvrage, rédigé avec Álvaro Octavio de Toledo, est une étude linguistique de documentation épistolaire de la Guerre de l’Indépendance espagnole. Elle a également coordonné les ouvrages Historia de la lengua y crítica textual et Así se van las lenguas variando. Depuis 2005 elle organise à Séville les Journées Internationales sur l’Histoire de la Langue et l’Édition de Textes. 



Joaquín Gorrochategui

Université du Pays Basque (UPV/EHU)

Biographie

Joaquín Gorrotchategui est docteur en Philologie Classique (Université de Salamanque) et professeur des universités en Linguistique Indoeuropéenne au sein de l’Université du Pays Basque. Il a été chercheur invité à l’Université d'Aberystwyth (Pays de Galles), à l'Institut Ausonius (Bordeaux) et à l'Université de Rome Tor Vergata, ainsi que professeur invité à l'ÉPHE (Paris). Son activité de recherche s'est concentrée sur la compréhension de la situation linguistique de l'Europe occidentale dans l'Antiquité, en combinant des données linguistiques primaires et des données historiques. Il faut souligner son apport à travers son livre Onomástica indígena de Aquitania (1984) et autres articles consacrés au matériel aquitain et basque ancien. Il a publié de nombreux ouvrages sur l'épigraphie et les langues préromaines de l'Hispanie, c.-à-d., le celtibérique et le lusitain, l’interprétation des inscriptions, les aires linguistiques et les phénomènes de contact linguistique dans l'antiquité. Il est éditeur d'une vingtaine de livres et auteur d'environ 120 articles ou chapitres de livres ; chercheur principal de 12 projets d'état et participant à des projets internationaux. Il est également coordinateur de la banque de données « Hesperia » de Langues et Épigraphes paléo-hispaniques (http://hesperia.ucm.es/), éditeur de la revue Veleia (1985-2012) et membre du comité éditorial de plusieurs revues, dont FLV. Il est également un universitaire correspondant de l’Académie de la Langue Basque et de l'Académie Royale Espagnole.